Publié le 29 Août 2012

 

Il y a un petit quelques chose en plus d'être loin de tous les conforts de la maison et les commoditées d'une routine bien établie qui est si profondément satisfaisante et rassurante. S'éloigner, se débrouiller. La vie simple, nous l'avons établi à quelques mètres de la maison. A la rivière. La distance importe peu mais le lieux, oui. Les choses simples: vivre au rythme du soleil, se réveiller avec le chant des oiseaux ( ou de l'ane du voisin....beaucoup moins romantique!), préparer des repas simples ( pas trop le choix avec un Butagaz) et réaliser que tout ceci est possible. A chaque fois, cela me rappel combien la vie peut être simple et combien nous nous la compliquons. Il me semble que nous ne prenons plus le temps d'ouvrir les yeux et de regarder autour de nous ce que le monde nous offre. Savoir prendre le temps. Savoir regarder, sentir. Passer du temps essemble. Se couper de tout cet electronique ( ordi, psp, ect...). Nos enfants ont eu la chance de ne jamais avoir vécu en grande ville et le nature à toujours eu beaucoup d'importance dans notre vie. Mais malgrés cela, j'avoue que cet année, cela n'à pas été très facil pour nos deux ados. Nous avons respecté ce rejet. Je suis confiante et je suis sûre que ce n'est qu'un passage. Mais étant dans l'impossibilité de faire marche arrière ( notre maison étant louée), ils sont partis, pour leur plus grande joie, quelques jours en France. 

L'équilibre est si différent lorsqu'il n'y a que deux enfants à la maison. Je ne sais pas chez vous, mais ici, je sais parfaitement les "combinaisons" qui marchent et celle qui sont vouée aux chamailleries. Et avec ces deux là, c'est que du bonheur!

 

001.JPG

004.JPG

007.JPG

Ce matin là, atelier sculpture sur bois.

 

001-copie-2.JPG

003.JPG

016.JPG

020.JPG

Nettoyer, les coquillage de la plage pour tenter d'en faire des colliers.

 

021.JPG

022.JPG

024.JPG

027.JPG

Et en fin de journée, se poser un peu. Cet année, un grace à ce séjour à la caravane, Lili a découvert la lecture. Elle lisait jusque tard dans la nuit. Come "une grande".

 

010.JPG

012.JPG

015.JPG

019.JPG

Un peu de farniante....

 

009.JPG

010-copie-1.JPG

011.JPG

Tiens! la petite souris aussi est de passaga à la carravane.

 

riviere1-copie-1.jpg

riviere2.jpg

027-copie-1

Et le meilleur pour la fin: partir à l'aventure et déguster sa récolte!

Alors, même si c'était très différent de l'an passé et surement de l'an prochain, c'était tout de même drolement bien.....

 



Voir les commentaires

Rédigé par emma

Publié dans #famille